dimanche 1 novembre 2015

1er novembre



Comme après vous

les disparus

Comme après moi

toute cette ombre

sur les choses posées

longtemps encore

existera





10 commentaires:

  1. Et la beauté du monde se nourrira encore de la pensée des hommes ...
    il faut l'espérer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans l'homme, la beauté existe-t-elle ?

      Supprimer
  2. Voici venue la saison du repos.
    Langoureuse, la Loire s'apprête à dormir.. comme un loir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Insaisissable Loire ; en toute saison, elle peut être en colère.

      Supprimer
  3. Heureusement que qui dit ombre dit lumière.

    RépondreSupprimer
  4. Chaque année avant l'hiver, je viens sur les bords de Loire, un passage obligé avant d'entrer dans la saison froide, elle m'a offert cette année ses plus beaux attraits, à croire qu'elle s'était entretenue avec les dieux pour que ses eaux et le ciel me concoctent les plus belles images, les plus belles couleurs, le plus bel échange possible entre elle et moi. Elle sait passer par toutes les humeurs avec une facilité désarmante mais oh combien j'apprécie cela.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a bien longtemps, Monique, que je n'ai vu les eaux de la Loire si claires, si propres, si légères que cette année. La pollution serait-elle en régression ? On voyait des bancs d'ablettes, ou des tanches superbes dans les herbiers, rien que du bord !

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Poussières
      retournant à la poussière
      de la Terre

      Supprimer