vendredi 12 décembre 2014

dimanche 7 décembre 2014

Destinée



                     " Les événements graves, heureux ou malheureux, ne changent pas l'âme d'un homme mais ils la précisent, comme un coup de vent en balayant les feuilles mortes révèle la forme d'un arbre. "

Irène Némirowsky, Suite française, Éditions Gallimard, 2006.




jeudi 4 décembre 2014

les vieux chênes




"L'hiver, les chênes lourds et vieux, les chênes tors,
Geignant sous la tempête et projetant leurs branches
Comme de grands bras qui veulent fuir leur corps,
Mais que tragiquement la chair retient aux hanches,

Semblent de maux obscurs les mornes recéleurs;
Car l'âme des pays du Nord, sombre et sauvage,
Habite et clame en eux ses nocturnes douleurs
Et tord ses désespoirs d'automne en leur branchage.
(...)

Émile Verhaeren






samedi 22 novembre 2014

petite pomme au bord du temps



Très vieil arbre

envahi par le gui

rongé par le polypore

hier élagué encore

pour une nouvelle jeunesse 

au printemps prochain.












mardi 11 novembre 2014

Ciel, mon ami

      




           " (...) À Abidjan, jamais le ciel n'était bleu. Il était toujours chargé de troupeaux entiers de nuages étalant leurs dégradés de gris plus ou moins profond. Le vent, invisible berger, les emmenait paître de-ci de-là jusqu'à ce qu'ils s'épaississent,  enflent et deviennent de gros cumulus massifs gris-noirs avant de se répandre sur la terre en de violentes pluies tropicales. Cette voûte azur dégagée au-dessus de la gare d'Austerlitz, ce bleu profond balafré par les sillons  blancs des réacteurs des longs courriers... Kassoum découvrait. "

Gauz, Debout-payé, roman. Le nouvel Attila, 2014. (p. 154-155)