mardi 4 décembre 2012

jour d'ouverture



Le livreur en bécane

son vélo à la porte laissé

un cageot de callune





40 commentaires:

  1. et la vitrine aimée - un joli fleuriste esthète au décor charmant (vais je me souvenir du nom de callune, je crains que non, suis inguérissable)

    merci pour ton très beau commentaire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Brigitte Celerier, la callune plus connue sous le nom générique de bruyère. La callune n'est qu'une cousine de la bruyère vraie. Elle forme de jolis tapis à partir de juillet en forêt d'Orléans et, surtout, de l'autre côté de la Loire, en Sologne où elle est la fleur emblématique.

      Supprimer
  2. Quels beaux décors et haïkus ! (Le miel de callune est mon préféré.!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Tanette, le miel de callune est un miel très particulier, au goût fort et prononcé rappelant le miel de châtaignier. La callune est la plante d'accompagnement des châtaigniers, tous deux aimant les terrains plutôt siliceux.

      Supprimer
  3. Merci pour la sérénité de cette image et pour la callune (qui vient d'enrichir mes connaissances en botanique), c'est la fleur emblématique de la Norvège, je m'en souviendrai !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Tilia, plus l'on remonte vers le Nord et plus l'on trouve des tapis de bruyères en terrains découverts formant de véritables pelouses à Éricacées. Ces plantes sont rustiques et supportent bien le froid.

      Supprimer
  4. Tu nous donnes là un belle image ! J'ai envie de pousser la porte...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Enitram, c'est l'artisan-fleuriste qui est le responsable de ce tableau ... Je n'ai fait qu'appuyer sur le déclencheur !

      Supprimer
  5. Jour d'ouverture
    et de clarté
    la callune en beauté

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Mémoire du silence, tu retrouves enfin la lumière ! Ta machine est vraiment fantasque.

      Jour de clarté
      la callune s'expose
      à l'ouverture

      Supprimer
  6. Les fleurs sont au fleuriste
    Ce que les mots sont au poète
    L'un et l'autre enchantent notre vie
    Dans un langage où la beauté nous séduit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Monique, les fleurs apportent un peu de baume au cœur et flattent la vue et l'odorat.
      J'aime ta comparaison du poète et du fleuriste. Tous deux des artistes.

      Supprimer
  7. Charmante devanture, encore anoblie par la poésie, avec une offrande de bruyère-callune ...
    Merci les artistes, fleuriste et poète des mots et images.

    " callune ", je connais et n'oublierai pas, d'autant que c'est le nom-pseudo du tout premier blog où j'ai accosté ...
    Je vais voir si j'en retrouve le chemin, ou une trace ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Midolu, callune, un joli titre pour un blog.
      De la plante, comme des bruyères vraies, l'on compose de jolis bouquets secs et qui durent longtemps. Tels les bouquets de lavande...

      Supprimer
  8. Pierre, j'ai retrouvé un brin de callune, chez toi !
    http://jeandler.blog.lemonde.fr/2009/01/21/callune/

    Quant au blog de Callune la photographe-randonneuse, il semble s'être arrêté en 2010 ...
    http://st-genes-trail.over-blog.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Midolu, je n'en suis pas étonné. C'est dans une note du 21 janvier 2009. La photo présente une touffe de callune qui s'est développée et a fleuri dans la fente du rocher. C'était en Cévennes au cours de l'été 2008.
      Un bien beau blog consacré à l'Auvergne et à la montagne que ce blog " Callune ". Il y avait des photos superbes. Dommage qu'il se soit interrompu en 2010.

      Supprimer
  9. OH! oh!! Callune???? connaissais pas ce joli mot et plante
    Cela fait penser à "calumet de la paix "!!! vais me documenter
    Charmante image de sérénité effectivement cette devanture bucolique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Arlettart, du côté de Saint-Claude, dans le Jura, ne faisait-on pas des pipes en racine de bruyère ?

      Supprimer
  10. une jolie image, qui pousse doucment pour y entrer, voir ses jolies fleurs,
    doux jour!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Annick, je t'y verrais bien, délaissant un instant ta toto, poussant la porte et jeter un regard à l'intérieur et plus si une petite merveille fleurie te faisait un clin d'œil.

      Supprimer
  11. La vitrine est très jolie et la boutique ouverte avec une jolie présentation.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Marithé, une présentation originale, discrète et en harmonie avec la devanture. De bon goût, pour tout dire. Ton geai, j'en suis certain, aimerait aller fouiller dans le cageot sur le porte-bagage... pendant que tu ferais ton choix.

      Supprimer
  12. callune qu'allument nos regards
    qu'à lune je découvre blafard
    pensant à Brecht
    eh bien ma foi voici qu'habillé et tout de sobriété vêtue
    cette devanture est naturelles et adaptée, un bel écrin
    temps que le vert dure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Thierry, qu'en sera-t-il quand le temps de la verdure sera passé ? J'irais, d'un pas furtif, y jeter un coup d'œil avant que Noël advienne.

      Supprimer
  13. Ce sera pour moi une petite rose de Noël tout en prenant garde à elle, car elle est belle l'Hellébore mais toxique quant à la callune, elle me fait rêver et me transporte aux lisières de mes forêts qui tant me manquent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Monique, j'aime beaucoup les Roses de Noël encore nommées hellébores. J'ai un mal fou à en acclimater en mon jardin. Les blanches sont bien connues mais il en existe de toutes les couleurs... Les roses ont leurs épines, l'hellébore à son toxique.

      Supprimer
  14. Un petit air romantique à souhait !

    Biseeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Christineeeeee, un air romantico-écologique pour faire contemporain. Rien (ou presque) que des fleurs sauvages ! Bises à toi.

      Supprimer

  15. Composition image/texte particulièrement émouvante. Une pureté calme et sereine.
    Cordialement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Nuageneuf, de la simplicité avant toute chose. Ce qui est beau doit s'exprimer simplement et cette vitrine est belle.

      Supprimer
  16. Bel effort sur la composition de la vitrine, la glycine peut cesser de se lamenter! Bon week end!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Fred, une glycine ne s'ennuie jamais longtemps seule : elle trouve bien vite à s'appuyer quelque part et à se lier. À se lier très fortement. Amoureusement.

      Supprimer
  17. Sauve âge et intemporel !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Thierry, il n'y a que le sage qui appréciera.

      Supprimer
  18. tes mots devraient être écrits à la craie sur une ardoise, et posés quelque par pour faire partie de la composition...j'aime beaucoup le tout !
    bonne semaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Nicole, une idée originale avec mention de la fleur de la semaine...

      Supprimer
  19. Douve verdure
    pas un château de fleurs
    pas un chapeau volage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Thierry,
      Rien qu'un trottoir fleuri
      un parterre sans prétention
      un vélo pour prendre des ailes

      Supprimer
  20. Beauté, romantisme, paix, harmonie
    tout dans une seule photo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Neyde, et cependant une image brute, saisie au passage, sans composer.

      Supprimer