vendredi 2 février 2018

L'instant et le présent


      « L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe. »

Flaubert, Lettre à Louise Colet.

    Il nous faut pour vivre traverser les chausse-trapes du roncier du passé sans craindre les déchirures ni d'y laisser des lambeaux de vie.

6 commentaires:

  1. forcer en douceur l'ouverture vers l'avenir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. « Forcer en douceur », n'est-ce pas un oxymore ?
      Aucune révolution n'est douce même avec des fleurs au canon.

      Supprimer
  2. Et Un peu de baume pour cicatriser les griffures

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si l'on parvient à se tirer de ce mauvais pas...

      Supprimer
  3. beau...
    j'y suis en plein dans les chausse-trapes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les pièges (trappa) de l'orthographe française : un "p" ou deux ? Le Robert donne deux mais fait remarquer que le mot vient de l'ancien français " chauche trape " !

      Supprimer