vendredi 16 janvier 2015

Eaux dormantes




" Je m'asseyais toujours  à la table la plus retirée. Et j'attendais. J'étais quelqu'un qui s'arrête au bord d'un étang et laisse son regard s'accommoder à la pénombre avant de voir toute l'agitation des eaux dormantes. "

Patrick Modiano, Accident nocturne, Éditions Gallimard, 2003, p 97.



8 commentaires:

  1. il est beau l'étang qu'il imaginait depuis sa table (sourire)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans aucun doute, Brigitte; mais il y manque la pénombre.

      Supprimer
  2. Il suffirait d'y retourner vers le soir.
    Une belle scene.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais rester plus longtemps à ma table.

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup !
    Contempler les eaux dormantes aux reflets apaisants...
    Merci à vous de ce partage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'eau silencieuse si chère à Bachelard.
      "Le lac aux eaux dormantes est le symbole de ce sommeil total , de ce sommeil dont on ne veut pas se réveiller, de ce sommeil gardé par l'amour des vivants, bercé par les litanies du souvenir. " in L'eau et les rêves.
      Le poète ( E. Poe) ajoute : " Toute Beauté dort."

      Supprimer
  4. Il ne faut pas réveiller les eaux dormantes..
    et il vaut mieux se méfier du chat qui dort !

    RépondreSupprimer