mercredi 23 janvier 2013

Répétition



Le temps des explications

l'organiste souffle

le chœur attentif




24 commentaires:

  1. tension calme de la première photo - on entend l'attention

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Brigitte Celerier, une séance de déchiffrage.

      Supprimer
  2. Le souffle retenu
    L'oreille attentive
    Le chant au bord des lèvres

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. > Michel, très facile en utilisant les richesses (cachées) du clavier. il faut connaître la musique .

      Supprimer
  4. Attention pleine, le choeur au coeur.
    Tu es là?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Neyde, je suis là, derrière l'appareil photo. J'ai toujours chanté faux !

      Supprimer
  5. Nombreux participants, ce doit être beau à entendre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Tanette, beau à entendre quand le chœur est à l'unisson.

      Supprimer
  6. Réponses
    1. > Tilia, les yeux allant de la partition, sans arrêt, aux indications du chef de chœur.

      Supprimer
  7. Un souffle du cœur
    le chœur en suspens
    attention sans danger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Mémoire du silence, un petit exercice avec moi : laisser les partitions, épelez, répétez, détachant les syllabes de la phrase. Tous ensemble. La musique est déjà dans les mots.

      Supprimer
  8. et la lumière qui se retire sur la pointe des pieds pour ne pas distraire les choristes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > JEA, dans la paix d'une fin d'après-midi, les visiteurs peu nombreux allant sur la pointe des pieds, retenant leur souffle.

      Supprimer
  9. Bonjour Jeandler
    Merci de ton passage chez moi et pour le beau texte de Prévert. Tu peux m'expliquer comment on fait le e dans l'o, c'est surtout pour faire plaisir à Bichel, la prochaine.
    J'aime bien tes petis textes après tes photos.
    Bon week-end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Claude, comment écrire correctement le mot " chœur " ? Rien de plus simple pour coller l'e dans l'o : pour les minuscules, appuyer sur alt et taper 0156; pour les majuscules, de même alt et taper 140. Plus généralement, on trouve sur Google ou autre en tapant "Lettres accentuées et ligatures ".

      Supprimer
    2. Attention, pour l'Œ, ce n'est pas alt140, mais alt0140...

      alt144 = É (je dis bien 144)
      alt0192 = À ou bien les touches AltGr+7 et la touche A
      alt0200 = È ou bien les touches AltGr+7 et la touche E

      sont quand même essentiels, car depuis l'invention de la machine à écrire (1733 me semble-t-il), l'ancestrale accentuation des majuscules a eu tendance à se faire oublier...
      (Pour le tréma et le circonflexe, ça va, il y a une touche.)

      Supprimer
    3. > Michel, merci de la correction apportée.

      Supprimer
  10. Attention attentive
    pour qu'éclate sous les voûtes des voix à faire frissonner les anges

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Arlettart, faire frissonner les anges et trembler les vitraux.

      Supprimer
  11. Beau, mais, hélas, la chaire est triste...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > JEA, non seulement la chaire est triste mais elle est vide.

      Supprimer