vendredi 17 février 2012

au 2



Au 2
c'est gravé dans la pierre

Un joli porche

comme une jolie môme

en anse de panier

portail double battant

 porte de service à gauche


Attention à la marche en entrant !



28 commentaires:

  1. toute la noblesse est dans la pureté et les proportions.... et l'est grande

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Brigetoun, et EDF semble l'avoir respectée...

      Supprimer
  2. L'interphone a remplacé la clochette. Il suffisait de parler pour prononcer le sésame et on accueillait le visiteur. Parler ne suffit plus, il faut compter sur ses doigts. Le code magique ouvre la belle porte où le visiteur n'est pas attendu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Philippe, on n'arrête pas le progrès... Mais il faut bien vivre avec son temps même si c'est dans des meubles anciens.

      Supprimer
  3. le tronc d'arbre de la porte ne doit pas cacher la forêt des gens sans maison...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > JEA, l'arbre, en effet, ne doit nous faire oublier la forêt des sans noms et des sans interphone.

      Supprimer
  4. J'adore les arcs surbaissés en anse de panier. XVIe siècle ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Michel, un porche Renaissance miraculeusement conservé pour une bâtisse que ne l'est plus.

      Supprimer
  5. "Au 2", j'imagine un petit nid d'amoureux : d'une heure, d'un soir, d'une vie ...
    Doux week-end, Pierre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Asiemutée, vivre à deux, tout en haut, sans ascenseur, en amoureux... Ah ! le bel idéal auquel nous avons tous rêvé...

      Supprimer
    2. > Asiemutée, en complément pour ces amoureux du sixième, quelques paroles de Jolie môme :

      T'es qu'une fleur
      De passe-temps
      Qui se fout de l'heure
      Et du temps
      T'es qu'une é-
      toile d'amour
      Qu'on entoile
      Aux beaux jours

      Supprimer
  6. La porte est à gauche en entrant, mais à droite en sortant ;-)
    Pour l'usager, gaucher ou droitier, ça ne change pas grand chose. Je pense qu'il est difficile d'en déduire quoi que ce soit. Cependant la plupart des portes sur rue sont à droite...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Tilia, la plupart des portes et des portails sur rue s'ouvrent à droite. C'est bien là ma surprise de découvrir le contaire ici !

      Supprimer
  7. Pierre, merci de ton avertissement: "Attention à la marche en entrant!"
    Moi, regardant tout, bouche bée,je peux être la première victime de la marche!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Neyde, franchir une porte n'est jamais aisé. Le passage vers un autre monde où l'on n'est pas forcément attendu.

      Supprimer
  8. Griffures de l'âge
    la porte panse ses maux
    et affres du temps

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Mémoire du silence, certain qu'un jour ou l'autre, cette porte aura besoin d'un bon décapage et d'une couche nouvelle de peinture. En espérant que l'on aura le bon goût de conserver cette teinte qui s'harmonise si bien avec le mur.

      Supprimer
  9. Mystére du temps
    J'entre et je n'avais pas vu la marche ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Pensées au fl de l'eau, l'histoire ménage parfois des surprises, les idées trébuchant sur un fait passé jusqu'ici inaperçu... L'histoire est une actualisation permanente d'une réalité passée. Attention aux chausse-trapes !

      Supprimer
  10. Pierre,
    toujours j'aime ta réponse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Neyde, ici, on a toujours aimer chanter et quand c'est Juliette Gréco (elle vient de fêter ses 85 ans) qui le fait, c'est sublime :

      T'as ton coeur
      A ton cou
      Et le bonheur
      Pas en dessous
      Jolie môme

      T'as le rimmel
      Qui fout le camp
      C'est le dégel
      Des amants
      Jolie môme

      Supprimer
  11. une jolie môme ...dans une jolie Porsche ...érodé par le bas...je parle du porche...du seuil !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Gérard, je l'ai croisée dévisagée, la jolie môme; nous nous sommes retournés. Alors j'ai fait demi-tour, l'ai suivie, pas bégueule. Pas longtemps : au de 2 de la rue, la porte s'est refermée sur ses talons, devant mon nez.

      Supprimer
  12. Il s'en chuchote devant le 2, à lire tous ces commentaires, joli rendez-vous d'où je repars tout en fredonnant cette merveilleuse chanson, une petite halte que je ne regrette pas le moins du monde Pierre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Monique, poussons le portail et entrons, grimpons l'escalier. Dans la cage de l'escalier, Paul Eluard écrit...

      Dans Paris il y a une rue;
      Dans cette rue il y a une maison;
      Dans cette maison il y a un escalier;
      Dans cet escalier il y a une chambre;
      Dans cette chambre il y a une table;
      Sur cette table il y a un tapis;
      Sur ce tapis il y a une cage;

      Dans cette cage il y a un nid;
      Dans ce nid il y a un œuf,
      Dans cet œuf il y a un oiseau.

      L'oiseau renversa l'œuf;
      L'œuf renversa le nid;
      Le nid renversa la cage;
      La cage renversa le tapis;
      Le tapis renversa la table;
      La table renversa la chambre;
      La chambre renversa l'escalier;
      L'escalier renversa la maison;
      la maison renversa la rue;
      la rue renversa la ville de Paris.

      Supprimer
  13. c'est bien usé comme les vies qui passent par la.c'est poignant cette poste.Comment est ce que tu savais Jeandler, je suis tombée a la porte l'autre jour, cétait presque une marche etj'ai renversé mon café et vraiment cela a renversé ma vie.=visage sur le trottoir,et je suis ok en tout cas cela a renversé mon reve.
    j'ai lu quelquefois une fois dans les journaux que tu es psychologue, alors cela a renversé mon commentaire.

    RépondreSupprimer
  14. La courbe de la anse est douce, pour une large main, ce qui n'est pas tout à fait le cas concernant la poignée de la porte ...
    Je lis que la porte est positionnée dans une configuration peu courante, et je pense à une facilité accordée aux personnes gauchères, comme j'en avais fait la remarque à propos d'un heurtoir (que je n'ai pu retrouver dans les articles plus anciens). Cependant, je ne crois pas vraiment au bien-fondé de cette justification !

    RépondreSupprimer