samedi 11 mars 2017

Vieil arbre



Une poussée de sève

comme un air de jeunesse

serait-il prêt à bourgeonner encore ?






8 commentaires:

  1. Réponses
    1. Les fruitiers ne sont pas pressés et ils ont leurs raisons.

      Supprimer
  2. Tout vieil arbre qu'il est, il va refleurir et reverdir comme dans le passé. Tous les gourmands, avec ou sans ailes, y comptent bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Joli terme de botanique que ce gourmand aimant la lumière et rajeunissant la cime.

      Supprimer
  3. Derniers instants où l'arbre laisse s'inscrire son intime image sur le ciel, il en aura fallu des années et des années pour se construire ainsi, pour s'épanouir et s'offrir à nos regards éblouis et émerveillés avant qu'il ne reprenne sa blouse verte et joue son rôle dans le cycle des saisons, infatigable mais non inépuisable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une réaction profuse et bavarde en diable à l'élagage. Pourquoi avoir entravé sa liberté d'arbre ?

      Supprimer
  4. Ce vieux chevelu réserve encore bien des surprises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a tendance, aujourd'hui, à ne plus tenir compte des décatis sauf en période électorale... Quant aux arbres, Arlette, ils ont quelque part de la jeunesse en réserve.

      Supprimer