vendredi 31 juillet 2015

Basses eaux



La Loire estivale

errante entre les bancs de sable

à son plus bas





6 commentaires:

  1. Elle erre avant de revenir gonflée à bloc. À qui sait attendre.

    RépondreSupprimer
  2. Où l'on se croirait presque au bord d'une rivière provençale en été. Mais les arbres ont conservé leur belle verdure.

    RépondreSupprimer
  3. Et oui, La Loire c'est aussi l'image qu'elle donne en cet été si chaud !

    Savoir au plus fort de la chaleur
    Ne laisser couler qu'un petit filet d'eau
    Profiter du soleil, accueillir les oiseaux
    Comme la Loire flâner le temps d'un été.

    RépondreSupprimer
  4. Lit a nu et comme défait
    où est le tumulte du fleuve endiablé
    berge repoussée
    et végétation éparse
    des galets aussi
    moins qu'en Garonne
    car la montagne est loin
    le gerbier a ses joncs
    et Liber nous en fait don

    RépondreSupprimer