samedi 11 décembre 2010

Alignement


Mémoire en miettes
un cimetière de pierres
passé à recomposer


20 commentaires:

  1. traces de fantômes,
    s'interroger,
    lignes droites
    laissées par leur sens en fuite

    RépondreSupprimer
  2. ...et au présent s'arrêter pour s'y reposer et préparer un futur serein.

    RépondreSupprimer
  3. Attention ! Souvent, la ligne ment.

    RépondreSupprimer
  4. Lignes morcelées
    Chuchotis d’outre-tombe
    Âmes éclairées

    RépondreSupprimer
  5. Pour écrire de la musique
    il nous manque une ligne.
    Comment fait le vent
    pour y chanter?

    RépondreSupprimer
  6. Un pas , puis un autre
    saute! saute! tu passeras.....de l'autre côté

    ou tout simplement pierres en attente de reconstitution historique ?numérotées?

    RépondreSupprimer
  7. Passé décomposé et remontage délicat
    pas de parallèle avisé sans aplomb et visée
    un dessein oui, des dessins sasn doute
    une patience et des indices
    une logique d'emboitement
    des combinaisons pas magiques
    le lent travail du ré assemblage
    la symbolique des joints

    RépondreSupprimer
  8. Je suis passé auprès du champ d'un paresseux et auprès de la vigne d'un homme privé de coeur. Et voici que les orties poussaient partout, les chardons en couvraient la surface et son mur de pierres était écroulé.
    Proverbes, XXIV, 30-31
    Citations de Bible

    RépondreSupprimer
  9. De rocaille en muraille
    il faut que Pierre aille !

    RépondreSupprimer
  10. Passage bien pavé
    Pour traversée de Géants
    Sans se faire écraser !

    Biseeeeeeeeeeees de Christineeee

    PS/ Vraiment étrange quand même, cet alignement horizontal... vestiges de muraille ?

    RépondreSupprimer
  11. Il ne faut pas penser qu'arnaque pour ces alignements, ils ne sont pas levés et personne ne s'est encore élevé pour les redresser.
    Surement le complexe de la numérotation qui fait tourner les têtes

    RépondreSupprimer
  12. Le mur veille sur le sommeil des pierres couchées ...

    Un prince mécène les réveillera-t-il un jour ?

    RépondreSupprimer
  13. Parallèles allongées
    En attente
    d'histoires qui se rencontrent

    Impressionnantes photos

    RépondreSupprimer
  14. Comme un chemin tracé fait de pavés où se conte l'histoire d'un temps passé... C'est véritablement surprenant...

    RépondreSupprimer
  15. bel alignement construit ou à reconstruire.
    Me fait penser à un blog que je viens de découvrir
    http://rogerdautais.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  16. > Brigitte,
    les pierres alignées
    au champ d'honneur
    comme après la bataille
    l'on compte les morts

    > Mathilde, des temps sereins, aujourd'hui,
    épaves rejetées par la mer
    décoiffées par le vent
    abandonnées sur le sable
    burinées par l'air.

    > Avignon, difficile de faire parler les pierres...

    > Michel, à franquevaux,
    sur ces pierres,
    ils ont construit leur église
    et les pierres retourneront à la poussière originelle

    > Maria,
    une razzia sur les pierres
    à plein chariots
    pour de nouvelles fondations

    > Neyde, la ligne de fuite du temps
    les notes par poignées
    telles les hirondelles dans le ciel

    > Arlettart,
    recensées les pierres
    comme des vivants l'on dénombre les morts.

    > Thierry,
    sous le piétinement de la horde sauvage
    les murs s'écroulant
    la poussière en nuage
    met un temps à se dissiper.

    > Bruno, du coeur et du courage,
    il en faut si l'on veut maintenir la flamme vive.

    > Tilia, sans vie, la muraille a tôt fait de retourner à la rocaille.

    > Christineeeee, un champ de ruines
    les pierres identifiées
    parmi les survivantes...

    > Thierry, ce sont pierres couchées en attente d'être relevées. Mais cela en vaut-il la peine, tant de manquantes à l'appel! La mémoire aussi en défaut, les plans perdus, la raison égarée.

    > Midolu, le prince se fait tirer l'oreille au classement du site...

    > Danièle, des pierres qui furent vives, au repos, nécropole lapidaire.

    > Pierre de Lune, un chemin où sont passés bien des hommes faisant halte ici par temps de réconfort.

    > Lautreje, je connaissais ce blog dédié au Land Art. Ce serait peut-être une solution pour redonner vie à ces ruines.

    >

    RépondreSupprimer
  17. présent à vivre :)
    beau dimanche à toi Jeandler

    RépondreSupprimer
  18. manque plus que la truelle et le ciment ...
    ça fait insolite cet alignement comme ça ...

    RépondreSupprimer
  19. > Brigitte Maillard, un futur incertain...

    > Laurence, et les bras volontaires!

    RépondreSupprimer