vendredi 16 mai 2014

rideau d'arbres



Je ferme les yeux

et derrière le rideau de mes cils

les ombres s'allongent.




12 commentaires:

  1. Sur le bord du fleuve
    corps nus des arbres
    voilés de bleu
    chaussés de mousse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arbres respirant après les hautes eaux hivernales.

      Supprimer
  2. Je cligne des yeux, je vérifie, vous êtes bien là, et j'en suis rassurée.
    Les cils, un rideau d'arbres ... La métaphore est originale et fort bien trouvée.
    Bonne fin de journée Pierre.

    RépondreSupprimer
  3. Les pieds dans l'eau
    le rideau d'arbres
    ombrage juste ce qu'il faut.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En attente d'une feuillaison, juste au début de mars.

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup cette expression que j'emploie souvent : rideau d'arbres.
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lever de rideau
      baisse des eaux
      les langues de sable se dorent au soleil.

      Supprimer
  5. Le bleu de ses eaux
    entre les branches s'est offert
    Regard en clin d'œil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'eau au loin se retire
      la plage de sable fin découverte.

      Supprimer
  6. Réponses
    1. D'agréables promenades, à pied ou en vélo, sur ses bords de Loire.

      Supprimer