samedi 11 mai 2013

la pluie



Après la pluie

les pivoines froissées

boudent

24 commentaires:

  1. Qu'est-ce que je disais chez Brigetoun :
    la pluie altéra Rosa.
    (Elle s'appelle bien Rosa, la pivoine ?)

    P.S. : http://www.alterarosa.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Michel, pas exactement et les pivoines n'étaient pas au programme de la journée de la Rose au Palais des Papes en votre bonne ville d'Avignon !
      Cette pivoine arbustive semi-double est donnée comme rouge brillant par l'auteur.

      Supprimer
  2. Elles ont la tête lourde de larmes ... Mais le soleil viendra sécher les pleurs et les pivoines redresseront la tête.
    Faire face aux intempéries de la vie ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Midolu, elles peinent, contrariées de ne voir le soleil qui les réchaufferait.

      Supprimer
  3. elles sont charmantes quand elles boudent - j'espère que mes très très nombreuses photos de ce matin (roses) seront un tout petit peu presque aussi réussies

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Brigite Celerier, les boudeuses quand elles baissent le nez ont un certain charme et ne demandent qu'à être consolée.
      Jamais tu ne fis autant de photos de roses: une très belle idée de cette journée "Alterarosa ".

      Supprimer
  4. Les miennes sont encore pleines d'espoir, elles ne sont pas encore épanouies, peut-être attendent elles que les saints de glace soient passés..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Tanette, toutes les pivoines ne fleurissent pas en même temps. Celle-ci est la première en mon jardin à nous offrir sa frimousse épanouie.

      Supprimer
  5. Toutes mouillées
    inclinées
    pivoines sous la pluie
    Bashô

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Rien merci de ce petit rien de Bashô
      En voici un autre, du même :

      Du cœur de la pivoine
      L'abeille sort,
      Avec quel regret !
      Bashô

      Supprimer
  6. elles boudent au point d'en être invisibles

    amitiés vers toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Mémoire du silence, tel le soleil, elles boudent ! Printemps vous n'êtes qu'un vilain.

      Supprimer
  7. Fatiguées
    mais pas "essorées" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Tilia, trempées et trompées par le ciel...

      Supprimer
  8. On dirait qu'elles secouent leurs jupons - jolie couleur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Tania, où sont-elles allées, ces vilaines filles, pour ainsi tremper leur jupon ? À trop faire le joli cœur, les voici en larmes maintenant, leur amoureux parti.

      Supprimer
  9. Réponses
    1. > Françoise Dumon , elles frôlent maintenant, au plein de leur épanouissement, les 23 centimètres ! Et lourdes, que les rameaux plient sous le vent.

      Supprimer
  10. Réponses
    1. > Pensées au fil de l'eau, un instant... Ô temps suspend ton vol...

      Supprimer
  11. Mais elles sauront relever la tête dès que le soleil les séchera !!!
    Elles sentent si bon....
    Même la tête courbée, elles sont belles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Enitram, un très subtil parfum pour cette variété. Les têtes mettent un grand moment à s'égoutter bien que les pétales ne soient pas si nombreux que cela. Une fleur seulement dite " semi-double ".

      Supprimer
  12. Mais c'est pour mieux t'hydrater ma Belle et retrouver allure pimpante

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Arlettart, sous la pluie, la pivoine s'enivre et titube.

      Si profonde
      Cette belle de jour
      À la couleur de l'abîme !

      Yosa Buson

      Supprimer